Comment s’équiper pour faire de la randonnée en raquettes ?

Le succès d’une journée avec des raquettes dépend en particulier de l’équipement approprié et fonctionnel. Ce moyen didactique identifie les points auxquels une attention particulière doit être accordée. Il y a un grand choix de raquettes, bâtons et vêtements à la disposition des randonneurs. Lors d’une excursion dans une région alpine, des équipements de sécurité supplémentaires doivent être emportés. Le point ci-dessous :

Raquettes

Les raquettes sont disponibles à un prix raisonnable et ont une longue durée de vie. Le succès d’une excursion dépend du choix du terrain et des raquettes adaptées à la topographie.

A lire également : Les petites villes à ne pas manquer aux USA

Il existe des modèles pour le trekking en plaine (grand ascenseur), pour les itinéraires en milieu alpin (stable, bons supports, fixation flexible), pour la course (petite et légère, bonne fixation), pour snowboarder ou frontière aérienne (fixation facile au sac à l’arrière). Des raquettes pour femmes et enfants sont également en vente. La question la plus importante est : où et comment les raquettes seront-elles généralement utilisées ?

Matériaux

A lire également : Comment faire de la marche rapide ?

La plupart des raquettes aujourd’hui sont faites de métal léger ou de plastique. Les cadres en aluminium sont légers et présentent une grande rigidité longitudinale et transversale. Leur utilisation est possible dans toutes les conditions.

Les raquettes en plastique (pièce unique) sont légères, faciles à ranger et bon marché. Ils conviennent à la montagne et à la neige dure. Cependant, ils assurent un « toucher » pire avec la neige que les cadres en aluminium. Et en cas de rupture, il n’est pas possible de les réparer.

Taille

La longueur idéale des raquettes est étroitement liée à celle des marches, au poids de la carrosserie (paquet inclus) et au terrain sur lequel elles sont utilisées. Un poids plus élevé nécessite une plus grande surface. Les raquettes à neige avec ascenseur élevé sont recommandées sur terrain plat et neige profonde.

Fixations

Les attaches doivent être insensibles à la température extérieure, stables, facilement réglables (attaches à plaque ou avec sangles) et pratiques avec des gants. Les fixations encastables modernes combinent chaussure et raquette (la chaussure se verrouille directement à la fixation).

Bâtons

Bâtons de marche nordique idéaux pour la raquette. Les bâtons télescopiques ou les bâtons de ski avec de grandes rondelles sont des alternatives judicieuses. Il n’y a pas de longueur de bâton idéale. Le confort et la liberté de mouvement sont décisifs.

Une règle de base prévaut : tenir le bâton par la poignée, verticalement, pointer sur le sol ; le bras forme un angle allant jusqu’à 90 degrés et l’avant-bras est parallèle au sol.

Vêtements

Les vêtements doivent respecter le principe dit de l’oignon, à savoir la superposition de plusieurs couches. Les vêtements en microfibre respirante assurent la meilleure isolation thermique. Les lunettes et la protection solaire sont toujours en place en hiver.

Loisirs