Comment calculer les mensualités d’un prêt relais ?

Pour acheter un nouveau bien via un prêt immobilier, beaucoup d’investisseurs présentent des difficultés. Ces difficultés s’observent surtout lorsqu’il s’agit de la vente d’un autre bien dans le même temps. C’est pour cette raison, que les établissements ont pensé à un type de prêt particulier. Il s’agit du prêt relais. Vous souhaitez assister à votre investissement via ce prêt ? Si oui, il est important de savoir calculer les mensualités de ce prêt.

Méthodes de calcul des mensualités du prêt relais

Pour calculer les mensualités du prêt relais, le processus est très simple. Il suffit de calculer les intérêts annuels à partir du taux nominal et de diviser par douze le résultat issu du premier calcul. Avec M est le montant du prêt et T le taux d’intérêt, on obtient la formule suivante : (M*T) / 1200. Généralement, le montant du prêt varie entre 60 et 80 % du montant de votre bien actuel. Quant au taux d’intérêt, il dépend de l’établissement prêteur et des taux directeurs du moment.

Lire également : Comment calculer l'amortissement d'un bien LMNP ?

Mais, sachez qu’il est plus élevé que celui d’un prêt immobilier classique. Il est important de notifier que la durée de remboursement du prêt varie entre 12 et 24 mois. Pendant la durée du prêt, vous devez nécessairement vendre votre bien. Par conséquent, le prêt relais doit être remboursé à l’issue des 24 mois. Les mensualités sont aussi majorées par certains frais. Il s’agit de l’assurance du prêt immobilier. Par ailleurs, les mensualités dépendent de la catégorie de prêt-relais choisi.

Les différentes catégories de prêt relais et leurs fonctionnements

En fonction de la situation de l’emprunteur ou de l’acquéreur, le prêt relais fonctionne de trois manières différentes. D’abord, le prêt-relais sec. Il est perçu comme le système le plus simple. Il consiste à rembourser le solde dans un délai très court. Et cela, sans avoir recours à une autre forme de crédit immobilier sur le long terme. Elle est très avantageuse pour l’emprunteur. Mais pour l’organisme prêteur, elle est moins favorable. Ils ne gagnent que quelques mois d’intérêt.

A lire en complément : Comment résilier une assurance habitation LCL ?

Ensuite, le prêt relais adossé ou associé. C’est le type de prêt qui est fréquemment proposé avec un crédit immobilier classique. Il est idéal pour acquérir un nouveau bien immobilier. Grâce à son fonctionnement, il vous permet de faire face à la situation où votre futur bien immobilier est plus cher que la mise en vente. La mensualité est réglée avec un taux d’intérêt fixe et le montant du prêt est compris entre 50 et 70 % du prix de vente initial. Avant de choisir cette catégorie de prêt relais, le prêteur doit bien évaluer sa capacité d’endettement.

Enfin, le prêt relais en franchise totale. Son fonctionnement est similaire à celui du prêt adossé. Sa particularité réside dans le mode de remboursement des intérêts. Elle se fait en une seule fois et non de façon mensuelle. Durant la période de franchise, vous ne payez pas donc d’intérêts. Grâce à son mode de fonctionnement, l’emprunteur bénéficie de la possibilité d’alléger ses charges mensuelles. Pour recourir à cette catégorie d’emprunt, vous devez normalement avoir une capacité d’endettement stable.

Les éléments essentiels pour la stimulation de prêt relais

Avant d’entamer une collaboration avec une institution financière, il est souvent recommandé de réaliser une stimulation de calcul du prêt que vous souhaitez effectuer. Le prêt relais n’est pas épargné de cette recommandation. Pour effectuer ce test, utiliser un stimulateur en ligne. Généralement gratuit, le stimulateur en ligne vous permettra d’examiner de façon anonyme votre capacité d’emprunt selon le prêt relais que vous aurez choisi. Son exploitation ne nécessite aucun engagement de votre part.

Mais, pour procéder au calcul, vous aurez besoin de fournir plusieurs éléments indispensables. Ce sont des informations concernant le type de bien, le montant du bien acheter et du bien à vendre, votre apport personnel, la durée du prêt, le taux d’intérêts souhaité, etc. S’agissant du type du bien, il s’agira de notifier s’il est neuf ou ancien. Après la stimulation, vous obtenez en plus du montant qui sera alloué au prêt un authentique plan de financement.

Immo