Quelles sont les conditions pour acheter une maison ?

L’immobilier est actuellement l’un des domaines d’investissement les plus convoités. Tout le monde peut désormais acheter une maison qu’on soit investisseur ou non. Quoi qu’il en soit, ce type de transaction est soumis à une démarche bien précise. En effet, résidence principale ou secondaire, acheter une maison est toujours une affaire à prendre au sérieux, plus encore si vous ne maitrisez pas très bien les démarches à suivre.

Commencez par bien établir un projet immobilier

L’achat d’une maison est, un projet de vie qu’il faut veiller à préparer avec soin. C’est pourquoi il est plus que capital de juger de la pertinence de l’idée en clarifiant votre situation professionnelle, personnelle, et familiale. Prévoyez-vous l’arrivée d’un futur bébé ? Combien d’enfants prévoyez-vous avoir par la suite ? Devriez-vous mettre des chambres de côté ? Risquez-vous ? Des affectations dans les prochaines années ? Quelles dispositions à prendre lorsque vous décrochez un emploi à l’international ? Une fois l’accent mis sur tous ces points, vous pouvez passer à l’étape suivante.

A découvrir également : Pourquoi les prix de l'immobilier ont augmenté ?

Définir le type de maison que vous désirez acheter

Définir les caractéristiques du logement voulu constitue un moyen efficace d’affiner vos recherches. Ainsi, étudiez rigoureusement :

  • Les secteurs géographiques privilégiés
  • La taille de la maison
  • Le nombre de chambres
  • La présence éventuelle d’un jardin, d’un garage, d’une piscine
  • Le type de cuisine
  • L’existence d’un mur mitoyen
  • Seriez-vous d’accord pour effectuer des travaux de réfection
  • Maison de plain-pied ou à étages

Pouvoir répondre à ces questions, c’est vous assurer un gain énorme de temps dans les recherches.

A lire également : Diagnostic immobilier : trois choses essentielles à savoir 

achat immo

Avoir un budget conséquent

Devenir propriétaire, c’est avant tout pouvoir financer son projet immobilier. La première des choses à faire c’est de faire le point sur votre capacité d’endettement, votre reste à vivre, votre capacité d’emprunt, votre apport personnel, l’avoir de vos comptes en banque. Il s’agit là des principales ressources dont vous disposez pour financer votre achat.

Négociez farouchement le prix, mais avec professionnalisme

Outre le fait d’ajouter une marge de négociation au prix réel de vente d’une maison, les vendeurs surestiment parfois (pas tous cependant), espérant vendre au-delà du prix réel pratiqué sur le marché.  Vigilance donc. Si vous ne savez comment vous y prendre, faites appel à une agence immobilière. Elle se chargera de négocier à votre place moyennant rémunération. D’autres prix sont à prendre en compte outre celui de vente de la maison. Il s’agit entre autres :

  • Des Frais de notaire
  • Des frais d’agence
  • Des frais d’assurance.

Lorsque vous faites une offre d’achat, incluez des clauses suspensives ainsi qu’une date limite de validation. Autrement, elle pourrait vous engager. Une fois que vous arrivez à un accord avec le vendeur, rendez-vous chez le notaire pour officialiser l’achat. Il procèdera notamment à l’enregistrement et à l’acquittement des différentes taxes.

Cherchez un financement adéquat

Maintenant que vous connaissez le prix réel de la maison de vos rêves, vous disposez de quelques semaines pour vous procurer un financement. Si vous n’avez pas de cash, la solution la plus simple est de procéder à un crédit immobilier. Faites jouer la concurrence entre les banques avant de vous décider pour une offre, les écarts pouvant être énormes d’un organisme à un autre. Ensuite, fournissez le dossier demandé et surtout faire une demande de délégation d’assurance.

Une fois le prêt accordé, la banque procède à un versement sur le compte du notaire. Vous y allez pour signer l’acte de vente et rentrer en possession de votre maison.

Immo