Calvitie précoce : quelles sont les premiers signes ?

La calvitie chez l’homme jeune est un phénomène qui n’est pas si rare et on y fait référence en évoquant la calvitie précoce. À quoi est-elle due ? Comment la repérer et y remédier ? On évoque le sujet maintenant.

Qu’est-ce que la calvitie ?

La calvitie, aussi appelée alopécie androgénétique, est un phénomène qui conduit à une raréfaction des cheveux sur une partie ou sur l’ensemble du crâne. Progressivement, l’ensemble du crâne est touché et les cheveux ne repoussent plus en certains endroits. Parfois, chez l’homme jeune (entre 20 et 35 ans), les chutes de cheveux sont plus abondantes qu’elles ne le devraient, on parle alors de calvitie précoce homme.

A lire aussi : Comment connecter Smartphone a Smart TV ?

Comment se manifestent les premiers signes de calvitie ?

Il faut savoir que l’alopécie androgénétique n’est pas un phénomène isolé et qu’elle concerne deux hommes sur trois. Pour déceler les premiers signes de calvitie précoce, il faut être observateur des moindres signes avant-coureurs qui vont marquer le début de la chute de cheveux avant que le phénomène s’étende à l’ensemble du crâne. Plusieurs signes peuvent être la manifestation d’un début de calvitie comme :

  • Une perte de volume au niveau de la chevelure qui par endroits semble clairsemée.
  • Des chutes abondantes lors du brossage des cheveux ou lorsque l’on s’essuie la tête au sortir de la douche.
  • Un délai de pousse plus long qu’à l’habitude.
  • Une modification de l’implantation naturelle de la ligne de cheveux qui à tendance à se dégarnir au niveau de front et sur les tempes.
  • Les cheveux tombent lorsque l’on passe sa main dedans.

Quelles sont les causes de la calvitie précoce chez l’homme ?

La calvitie précoce chez l’homme peut être due à diverses causes qui peuvent l’expliquer :

A lire en complément : Comment prendre le cannabidiol ?

  • L’hérédité : est un facteur pathogène qui explique la chute de cheveux masculine qui le plus souvent survient aux alentours de la cinquantaine, mais qui peut se déclarer plus tôt. On parle d’alopécie androgénétique (la perte de cheveux transmise par les gènes et plus spécifiquement les androgènes). Pour faire simple, le mécanisme de pousse du cheveu est trop rapide et conduit à une surproduction d’hormones mâles (testostérone) qui affaiblit le follicule pileux qui finit par ne plus repousser.
  • Un dysfonctionnement de la thyroïde : on sait que cette glande agit de façon mécanique au niveau du corps humain et que lorsqu’elle ne fonctionne pas correctement, des perturbations surviennent.
  • Une mauvaise alimentation : Lorsque la calvitie survient précocement aux alentours de 20 ans, elle peut être liée à une mauvaise alimentation. Pour que le cheveu soit en pleine forme, il a besoin d’être alimenté en vitamines et en nutriments. C’est dans une alimentation équilibrée en matières grasses, en fruits et en légumes que le corps humain trouve les nutriments nécessaires à sa bonne santé et à celle des cheveux.
  • Des excès en tout genre : Les mauvaises habitudes de vie peuvent influer sur la chute de cheveux. C’est la raison pour laquelle le tabac, l’alcool, la consommation de drogues sont des déclencheurs probables à une chute de cheveux précoce chez l’homme.
  • Un manque de sommeil : Pour être en bonne santé, il faut savoir se reposer. Cette vérité est à propre à tous les âges de la vie et bien dormir est une nécessité qui impacte la chute de cheveux.
  • Le stress : Plusieurs origines peuvent engendrer du stress (famille, travail, amour, école, etc.) et cela a des répercussions sur la chute de cheveux comme de nombreuses études tendent à le prouver.
  • La maladie : Parfois, la calvitie précoce est due à une maladie comme le cancer. Sous l’effet de la chimiothérapie, le corps humain réagit, entraînant une chute capillaire.
  • La prise de médicaments : Chez des patients jeunes, il arrive que la chute de cheveux soit provoquée par la prise de médicaments qui entraînent une réaction inappropriée.

Santé