Quelle assurance maladie en tant qu’autoentrepreneur ?

Parlant d’assurance santé chez les autoentrepreneurs, l’on retrouve principalement deux mutuelles que sont : la CPAM et la SSI. Ces deux formules permettent d’affilier les assurés à l’assurance santé.

La SSI

La sécurité sociale des indépendants (autoentrepreneurs) est un dispositif qui fait office d’assurance maladie. En effet, c’est un système qui permet de gérer la protection sociale des travailleurs indépendants.

A lire en complément : La pressothérapie et la circulation sanguine, quel est l'intérêt ?

Il existait avant ce dispositif, un autre connu sous l’appellation RSI. C’était donc le régime social des indépendants qui a été supprimé en 2018. De ce fait, la SSI rassemble aussi bien les chefs d’entreprises que les dirigeants non-salariés. À l’instar de toutes les autres formules d’assurance maladie chez les autoentrepreneurs, la SSI est affiliée au régime général de sécurité sociale.

Cette assurance couvre les autoentrepreneurs en cas de maladies, de maternité, d’invalidité et de retraite. Que vous soyez artisan, commerçant ou pratiquant d’une activité libérale, la SSI est une mutuelle du régime général de la sécurité sociale qui saura vous couvrir.

A lire également : Coronavirus : est-ce que les animaux sont concernés ?

Il faudra néanmoins remplir certaines conditions afin de profiter de cette mutuelle. Ainsi, lorsque vous êtes travailleur non-salarié exerçant depuis janvier 2020, vous êtes d’office affilié à la sécurité sociale des autoentrepreneurs. Par ailleurs, il est important de vous déclarer à la SSI. Après avoir complété toutes les étapes, votre adhésion vous sera notifiée. C’est après cela que vous bénéficierez d’une couverture sociale.

Pour les autoentrepreneurs en service avant le 1er janvier 2020, il suffira d’effectuer un transfert de caisse. Néanmoins, ce transfert a été  spontané en ce sens où ceux ayant souscrits une assurance maladie chez d’autres assureurs ont vu leur formule transférée vers les caisses d’assurance maladie au niveau de l’URSSAF. Les droits de chaque affilié sont donc restés inchangés.

La CPAM

assurance maladieOutre la SSI, l’assurance maladie vous permet d’être affilié à la CPAM. La caisse Primaire d’assurance Maladie ou CPAM  est une forme d’assurance permettant de rembourser les frais d’hospitalisation ou de consultation. Ces frais concernent également l’achat de comprimés en pharmacie. Sous certaines conditions, le remboursement peut être partiel ou total. Il est important de rappeler qu’il n’existe pas plusieurs sortes d’assurance maladie pour les autoentrepreneurs. Il existe néanmoins des mutuelles permettant d’assurer la liaison entre les affiliés et l’assurance maladie.

Par ailleurs, la CPAM vous permet de gérer votre droit à l’assurance maladie. Afin de vous faciliter l’accès à l’assurance maladie, la CPAM aura pour rôle de traiter les feuilles de soins des différents assurés. De ce fait, selon les pourcentages de remboursement dont bénéficie chacun selon sa situation, la CPAM se charge de payer les frais médicaux.

Cette caisse permet également de minimiser les dépenses liées à votre santé. Pour cela, elle instaure des dépistages notamment ceux du cancer afin de mettre en place des mesures préventives. Des plans d’action sont également mis en place par la CPAM pour la gestion des risques en relation avec les professionnels de santé. Dans un autre contexte, la CPAM propose des aides individuelles aux assurés, mais pas que !

En résumé, la SSI et la CPAM sont des mutuelles qui vous affilient à l’assurance maladie. Vos frais peuvent donc être payés après les soins hospitaliers.

Santé