Comment choisir un bon plaquiste ?

L’artisan plaquiste est celui qui va assurer une belle finition et un meilleur aménagement de votre intérieur. Il peut intervenir sur une nouvelle construction ou après une rénovation intérieure. L’importance de son travail sur votre logement implique aussi la nécessité d’un choix réfléchi afin de ne pas tomber sur des amateurs qui vont bâcler le travail. Découvrez ici comment vous y prendre pour choisir un bon plâtrier-plaquiste.

Les missions d’un plaquiste

Il est important d’avoir une notion de ses missions pour choisir le bon plaquiste. Cela vous permet d’évaluer son expertise en quelque sorte.

A lire également : Estimation d’une maison : comment ça marche ?

En tant qu’artisan qui entre en jeu en second œuvre, il dispose de compétences multiples, à la fois technique et esthétique. Autrement dit, il est polyvalent. Un plaquiste professionnel peut ainsi :

  • S’occuper de l’installation des cloisons en placo ou des cloisons préfabriquées ;
  • Réaliser des travaux d’isolation dans le logement (phonique ou thermique) et des gaines techniques pour cacher les alimentations en fluide ;
  • Effectuer différents travaux de briquetage, d’aménagement intérieur, de coffrage et habillage, et tous types de moulures.
  • Fabriquer du matériau à base de plâtre ou d’enduit stuc ;
  • Lisser et polir les murs et les plafonds.

Être attentif à la méthode de travail du plaquiste

La réussite d’un travail dépend de la méthodologie de celui qui le réalise. Vous pouvez évaluer l’efficacité d’un plaquiste dès la prise de contact. En fait, c’est une phase qui nécessite bien plus qu’un devis. D’ailleurs, ce n’est certainement pas le plus urgent et le plus important.

A voir aussi : L’investissement dans l’immobilier à travers la loi Pinel

Afin de vous guider dans les travaux, l’artisan doit d’abord s’assurer que la demande et la réglementation sont bien cohérentes. Il va aussi vérifier la faisabilité technique de votre projet. Dans ce sens, il va vous expliquer les aléas du projet, vous donner des conseils et attendre votre décision avant d’établir un devis. C’est une étape indispensable pour établir une relation transparente et éviter les mauvaises surprises, notamment des surcoûts après les travaux.

D’autre part, il faut également vous renseigner sur les délais des projets. C’est un indicatif qui vous permettra de comparer les artisans. Mais il faut aussi demander les dispositions que l’entreprise va prendre en cas de retard. Tout cela doit être mentionné dans le devis. Toutefois, cette politique ne s’appliquera pas si les retards sont de votre ressort.

Et si vous avez des demandes spécifiques (sur la qualité des matériaux par exemple), demandez si l’artisan-plaquiste peut les prendre en compte. C’est à mentionner dès le départ, car c’est un détail qui peut influencer le devis.

Vérifier la situation administrative, juridique et financière de l’artisan

Pour éviter l’impossibilité d’un recours en cas de litige, il faut faire appel à un artisan plaquiste qui existe sur le plan légal. C’est-à-dire que son entreprise doit être inscrite au RCS (registre du commerce et des sociétés) ou au RM (répertoire national des métiers). En ce sens, il doit avoir un numéro SIREN/SIRET ou un numéro de TVA intracommunautaire.

Par ailleurs, la mention RGE est un détail important si vous avez besoin d’une amélioration de votre performance énergétique. C’est obligatoire si vous envisagez de recourir à des aides financières pour les travaux.

La situation juridique et financière de l’entreprise sont aussi visibles sur le site d’Infogreffe. Cela vous permet de voir si le plaquiste est en dépôt de bilan ou en redressement judiciaire. En fait, la solidité financière de l’entreprise est une autre forme de garantie que celle-ci va pouvoir finaliser sa prestation. C’est plus sûr si le montant de l’acompte est assez considérable.

Sinon, le plaquiste doit aussi avoir une assurance responsabilité civile. C’est une garantie obligatoire afin de réclamer une indemnisation en cas de souci après les réalisations. Il s’agit également d’une assurance qui couvre le professionnel et les autres en cas de dommage pendant les travaux. D’autre part, il y a aussi la garantie décennale obligatoire que vous devriez demander à l’entreprise. Elle garantit les travaux sur 10 ans.

Réputation du plaquiste

Il existe différents moyens de vérifier la réputation d’un plaquiste. Dans un premier temps, vous pouvez commencer vos recherches suite aux bouche-à-oreilles. C’est une vieille technique qui fonctionne toujours. Vous pouvez ensuite considérer les critères de choix précédents pour être sûr. Mais en général, une recommandation d’un proche ou d’une connaissance est toujours fiable.

Vous pouvez aussi vérifier la réputation de l’artisan à travers les avis de ses clients sur internet. Le plus sûr est de faire un tour des plateformes afin de repérer les faux retours. Mais n’hésitez pas à demander des références au professionnel pour avoir un contact direct avec ses anciens clients.

Immo