Comment fonctionne un stéthoscope ?

Véritable symbole de la profession du médecin, le stéthoscope est l’outil indispensable pour l’auscultation. Inventé au XIXe siècle par le Dr René Laennec, le stéthoscope est devenu un outil de diagnostic indispensable. Mais quel est son rôle ? Comment est-il utilisé ? Et comment choisir votre stéthoscope ?

1816, année d’invention

Préoccupé par un patient présentant des signes de maladie cardiaque, le Dr René Laennec s’est demandé comment il pouvait écouter le cœur de son patient. Cette question a tendance à elle, et elle devient presque une obsession. Et la réponse à cette question apparaîtra sous ses yeux, un jour, en regardant les enfants jouer avec une poutre de chêne. Les deux petits étaient situés aux extrémités de la poutre, l’un piquait le bois avec une aiguille et l’autre avait une oreille placée contre la poutre et devait deviner le nombre de clés. Conclusion : Le son s’amplifie lorsqu’il passe à travers un matériau.

A lire aussi : Pourquoi utiliser de la colle dentaire ?

Cette scène triviale dans la vie desera en fait une source d’inspiration pour le Dr René Laennec, qui créera le premier stéthoscope. Loin du stéthoscope contemporain, le premier stéthoscope ressemble à un rouleau de papier en forme de cylindre. Le Dr Laennec découvre que les sons du rythme cardiaque sont amplifiés et plus clairs. C’est ainsi qu’il a créé l’auscultation médiée. Puis il a conçu plusieurs modèles de stéthoscopes en bois.

Depuis lors, les modèles ont connu une réelle évolution : du papier au bois en passant par l’ivoire… aujourd’hui le stéthoscope est en métal, et cet outil trivial est devenu l’outil médical indispensable pour chaque médecin pour faire un bon diagnostic.

A lire également : Comment se faire blanchir les dents ?

Stéthoscope d’aujourd’hui

Le stéthoscope est un instrument de diagnostic qui transmettra et amplifiera le bruit par résonance. L’auscultation permet au médecin d’écouter les sons internes du corps.

Avec un stéthoscope, le médecin peut effectuer une auscultation pulmonaire,cardiaque, abdominale et vasculaire. À l’origine, le stéthoscope était un dispositif d’écoute, mais a été transformé en un dispositif de diagnostic puissant grâce au travail du cardiologue Dr David Littmann, qui est à l’origine du stéthoscope d’aujourd’hui.

Le stéthoscope contemporain se compose de :

  • de deux pointes des oreilles : introduites dans les oreilles du médecin, ils permettront de transmettre le son et d’isoler l’oreille des sons ambiants.
  • de deux tubes d’oreille : ce qui permettra de transmettre le son aux oreilles
  • d’ une lyre : partie métallique du stéthoscope tenant le stéthoscope fixé sur les oreilles du médecin
  • d’ un tube : ce tuyau en plastique transmet le son du pavillon à la lyre. Certains stéthoscopes sont équipés d’un double tube pour offrir une meilleure qualité d’écoute et une meilleure précision.
  • d’ un drapeau – c’est la partie que nous allons appliquer à la peau du patient. Composé d’une membrane,le pavillon vous permettra de capturer des sons. Il y a des stéthoscopes équipés d’un double pavillon avec une membrane et une cloche. La membrane est utilisée pour écouter les sons haute fréquence et la cloche pour les basses fréquences.

Tous ces paramètres doivent être pris en compte lors du choix de votre propre stéthoscope.

Choisissez votre stéthoscope

Le stéthoscope est un outil de diagnostic utilisé par des millions de professionnels dans le monde entier. C’est un outil familier pour les médecins, presque trivial, mais il est nécessaire de choisir le stéthoscope qui convient le mieux à ses besoins. Le choix du bon stéthoscope dépendra de votre profession. Si vous êtes un :

  • Médecin généraliste : le stéthoscope est utilisé quotidiennement par les médecins généralistes. Que ce soit pour ausculer des adultes ou des enfants, le stéthoscope est utilisé pour écouter les poumons et les battements cardiaques.Certains médecins préfèrent un stéthoscope à double drapeau pour ausculer les enfants et les adultes sans avoir à changer d’instrument.
  • Pédiatre – le stéthoscope est différent dans la taille du pavillon. En outre, afin de sécuriser les enfants pendant l’examen, les stéthoscopes offrent des couleurs attrayantes et des pavillons avec des formes animales.
  • Physiothérapeute : Le physiothérapeute sera principalement intéressé par les bruits pulmonaires. Un stéthoscope à membrane avec un pavillon conventionnel lui permettra de faire son diagnostic.
  • Cardiologue ou pneumologue : Pour bénéficier d’une acoustique de haute précision, le stéthoscope électronique est généralement mieux adapté à leurs besoins. La qualité d’écoute avec un stéthoscope électronique est significativement plus élevée que celle offerte par un stéthoscope conventionnel. Les sons sont plus précis et audibles et offrent une bonne qualité d’écoute sur les basses et hautes fréquences. Cela permet au thérapeute dediagnostiquer avec précision possible pathologie pulmonaire ou cardiaque.

Le stéthoscope est le symbole de la profession de médecin, mais contrairement à ce que vous pourriez penser, il n’est pas utilisé seulement dans le domaine médical. En fait, le stéthoscope peut être utilisé pour le déminage d’un engin explosif, dans la plomberie pour détecter l’existence d’une fuite, dans les forgerons pour analyser les bruits faits par une clé en essayant d’ouvrir une porte blindée ou un coffre-fort…

« Écouter est un art », Epicetes.

Retrouvez notre gamme complète de stéthoscopes sur notre site https://www.nmmedical.fr/

Stéthoscope cardiosonique Spengler

Stéthoscope Littmann® Classic III™ 3M™

Stéthoscope Littmann Classic II pour bébé

Stéthoscope3m™ Littmann® 3200

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!