Comment le whisky Glenrothes est-il produit ?

Après avoir goûté un bon scotch, il n’est pas rare de se demander comment les ingrédients cumulés peuvent donner un goût aussi délicieux. C’est le cas des produits de la marque Glenrothes qui fabrique des whisky de différents âges depuis des siècles. Découvrez alors dans cet article les différents procédés que ce fabricant utilise pour maintenir sa place sur le marché.

Tout savoir sur la distillerie Glenrothes

La marque Glenrothes est une entreprise de fabrication de whisky basée en Écosse dans la région de Speyside. Depuis 1879, l’entreprise a traversé des moments difficiles qui ont permis de raffiner ses méthodes de production. Aujourd’hui, le whisky Glenrothes est mondialement connu et a reçu des prix de distinction en termes de goût et de saveur.

A lire également : Comment apprendre une lange étrangère facilement et rapidement ?

En effet, la marque dispose de sa propre variation d’arômes. Les arômes sont mélangés avec du whisky produit dans la même année. Cela permet de toucher plus de personnes dans la communauté des fans du whisky et d’avoir du whisky aromatisé de très bonne qualité. Glenrothes propose également des whisky de 10, 12 et de 18 ans d’âge. Ceux-ci font partie du cœur de l’entreprise. Cependant, la marque propose d’autres boissons qu’elle classe dans une autre catégorie nommée Reserve. Avant d’obtenir ces bons whisky de qualité, il y a un grand travail de transformation qui est effectué.

La production

La distillerie de Glenrothes se trouve au pied des collines de Mannoch. La production se fait grâce à deux sources d’eau naturelles que sont l’Ardcanny et la Brauchhill. Le maltage se fait à 20 km du Glenrothes. Par contre, la distillation, le broyage, le brassage sont réalisés dans l’entreprise.

A lire également : Comment reprendre un fond de commerce ?

La purée

À Glenrothes, le brassage se fait en grande quantité dans une grande cuve d’une capacité de 5 tonnes. Cette dernière est recouverte de cuivre et est remplie d’eau chaude à trois reprises à chaque brassage. Les deux premières eaux sont destinées à laver le sucre du malt. La troisième eau permet de laver le peu de sucre restant et devient la première eau du brassage suivant.

La fermentation et la distillation

La fermentation est un processus qui dure plus de deux jours. Glenrothes utilise la levure de distillerie pour la fermentation. La distillation se fait dans 10 alambics à pot disposés par paire, dont 5 sont des alambics spiritueux et les 5 autres sont des alambics wash. La coulée représente 20 % du distillat avec une teneur de 68 à 72 % d’alcool par volume. Pour la tonnellerie et le dépôt dans les entrepôts, l’entreprise utilise des fûts aromatiques comme le fût de Sherry pour les goûts fruités ou le fût de Bourbon. Le whisky Glenrothes mûrit soigneusement et sous les yeux du personnel.

L’avis des experts

La consommation des whisky date de plusieurs siècles, mais le Glenrothes s’est fait connaître il y a seulement 150 ans. Cependant, les sensations apportées au goût sont très différentes de ce à quoi on s’attend généralement. En bouche, le whisky donne une sensation crémeuse se rapprochant de la vanille et du miel. Les fans adorent la richesse des ingrédients naturels de la marque. Le whisky est léger et n’est pas concentré sur le Sherry. Il est à la fois dense et moelleux, ce qui fait de lui un excellent apéritif. Ces différentes caractéristiques lui ont permis de remporter de nombreux tests de meilleur goût.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Actu