Consulting : l’aide aux pros par les pros

Terme d’origine anglo-saxonne, le consulting est une activité qui s’est aujourd’hui imposée dans les relations entre pros. Les uns sont sollicités pour apporter leur aide aux autres dans un domaine précis. Cependant, la réalité cachée derrière ce terme n’est pas toujours très bien comprise. Pour cela, cet article vous propose des éclaircissements sur cette activité d’aide aux pros par d’autres pros.

Définition et objectif du consulting

Le Consulting est une activité qui, au sens large, désigne le conseil des professionnels par un autre professionnel dans l’exercice de leurs activités. Concrètement, il consiste pour un professionnel, notamment une entreprise, à solliciter les services d’un professionnel externe qui a une certaine expertise dans un domaine particulier. Le professionnel externe sollicité est alors appelé un consultant.

A voir aussi : Comment ouvrir un foot en salle ?

Ainsi, une entreprise fait appel au professionnel externe, le consultant, pour que ce dernier l’aide à opérer un changement dans sa manière d’opérer afin d’atteindre ses objectifs.

L’objectif du consultant est donc d’apporter une solution à un problème existant chez le professionnel solliciteur. Cet apport de solution se fait via un diagnostic ou une analyse afin de préconiser des solutions et suivre leur mise en œuvre. Pour l’entreprise, c’est un investissement dont elle attend le bénéfice puisqu’elle paye le consultant pour solliciter une expertise qu’elle ne possède pas.

A lire en complément : Comment trouver un hébergeur de site internet gratuit ?

Les étapes de réalisation du consulting

Activité bien structurée, le consulting pour sa mise en œuvre, suit des étapes bien précises. La première consiste à établir un diagnostic ou une analyse de la situation au sein de l’entreprise. A travers cette analyse, le professionnel pourra prendre plus connaissance sur les besoins réels de l’entreprise.

Une fois l’analyse terminée, place à la rédaction des différentes préconisations avec les scénarios qui vont avec. Le consultant les présentera à son client pour approbation. L’étape qui suit, va consister à définir les ressources (humaines et financières) nécessaires pour mettre en œuvre les préconisations du consultant. Après définition d’un plan d’action, les scénarios sont mis en application avec les différentes ressources.

Les deux dernières étapes consistent à évaluer les résultats obtenus et à réaliser un reporting sur leur avancement. Toutes les étapes sont certes importantes, mais celle qui consiste à faire le diagnostic ou l’analyse prime sur les autres. C’est la plus importante car, si elle est erronée, toute la mission de consulting est vouée à l’échec. Elle doit être réalisée avec le plus d’attention et le plus grand soin.

Les aides qu’apporte le consulting

Les aides qu’apportent les pros du consulting sont nombreuses et concernent notamment le besoin du professionnel solliciteur. Ainsi, le consulting apporte des conseils ou aides en stratégie afin de permettre aux entreprises de définir une stratégie d’entreprise. C’est cette stratégie qui leur permettra de mieux gérer leur organisation et de mieux piloter leur performance.

Le consulting fournit des conseils en management pour assister les entreprises dans la gestion de leurs fonctions dites de support. En ce qui concerne leur système d’informations, le consulting apporte son aide pour optimiser la manière de traiter et de faire circuler l’information au sein des entreprises. Outre ces différentes aides, le consulting apporte également des conseils aux entreprises dans l’innovation.

De ce fait, les entreprises sont assistées sur toute la chaîne de l’innovation, depuis l’émergence de l’idée jusqu’à sa finalisation sur le marché. De ces différentes aides, vous pouvez remarquer que le consulting intervient dans plusieurs domaines tels que la finance et l’audit, la gestion managériale, la gestion des systèmes d’information, etc. Tout dépendra du besoin de l’entreprise et du domaine d’expertise du consultant sollicité.

Les qualités du professionnel en consulting

Le consultant, pour mener à bien l’activité de consulting, se sert de son haut degré d’expertise dans son domaine d’intervention. C’est en effet sur ce premier critère que les autres professionnels se baseront pour faire appel à ses services. En plus de cela, pour plus d’efficacité, il possède des qualités humaines car elles sont tout aussi nécessaires que l’expertise.

Savoir écouter son interlocuteur et exercer son esprit critique, sont quelques-unes d’entre elles. Le consultant est un professionnel qui possède un esprit de synthèse. Cette qualité est essentielle pour réussir à retranscrire les informations collectées. Elle est aussi très indispensable pour réussir la première étape du consulting qui est le diagnostic de la situation.

Business