Pour quelles raisons utiliser une pompe immergée ?

La majorité des Français a recours au réseau d’approvisionnement en eau de leur commune. C’est bien évidemment la solution la plus simple et la plus courante. Néanmoins, de nombreuses personnes peuvent disposer de réserves d’eau souterraines sur leur terrain et pourraient en théorie l’utiliser, à condition toutefois de pouvoir la récupérer alors qu’elle est souvent située à plusieurs mètres de profondeur. Pour ce faire, il est alors nécessaire d’utiliser une pompe immergée. 

Qu’est-ce qu’une pompe immergée ?

Si vous possédez un terrain, il est tout à fait possible que vous ayez une nappe phréatique disponible dans votre sous-sol. SI c’est le cas, vous pourriez parfaitement vous servir de cette eau pour votre consommation personnelle, pour votre jardin, etc. Pour ce faire, rien de plus facile, il vous suffit d’acquérir une pompe immergée. Cette pompe est l’outil idéal pour aller cherche l’eau à une profondeur supérieure à 8 mètres. Si l’eau se trouve à une profondeur moindre dans votre terrain, il vaudra alors mieux faire appel à une pompe de surface. 

A lire également : L'expérience GeekVape avec KumulusVape

De quoi est composée une pompe immergée ?

Une pompe submergée est généralement composée d’un moteur électrique, d’un arbre moteur, d’un boîtier de pompe, d’un joint d’étanchéité, d’un câble électrique et d’un boîtier de commande. Certains modèles peuvent également inclure des accessoires tels que des tuyaux, des raccords et des éléments de levage pour faciliter l’installation et l’entretien de la pompe.

La pompe va donc récupérer l’eau au fond de votre puits ou de votre forage par l’intermédiaire de son moteur électrique. Comme son nom l’indique, la pompe immergée est conçue pour fonctionner sous l’eau, puis envoie l’eau pompée vers la surface par l’intermédiaire d’un tuyau. La pompe est totalement étanche et prévue pour résister à tout type d’eau. De plus, elle ne présente aucun risque de surchauffe puisqu’elle est refroidie par l’eau dans laquelle elle est plongée. Cette solution permet de réduire les nuisances sonores puisque la pompe se trouve en souterrain.

A lire également : Quel texte définit les prescriptions de sécurité électrique à observer par le personnel ?

Comment bien choisir sa pompe immergée ?

Pour bien choisir votre pompe immergée, plusieurs critères sont à prendre en compte comme la profondeur de votre source, mais également le débit et la pression que vous souhaitez obtenir. Pour ce faire, il existe deux grands types de pompes immergées :

  • La pompe pour puits ;
  • La pompe pour forage.

Si vous possédez un puits dans votre jardin, il vous faudra une pompe pour puits. Elle est raccordée par un tuyau à votre réseau. La plupart du temps, la pompe pour puits aspire des eaux claires, puisque ce sont le plus souvent des eaux de pluie. Pour éviter tout problème, une crépine est installée pour filtrer d’éventuelles particules indésirables afin qu’elles ne détériorent pas la pompe. 

La pompe pour forage est différente puisque le forage est plus étroit que le puits et va souvent plus profond afin d’atteindre une nappe phréatique. Il est donc nécessaire d’utiliser une pompe immergée spécifique qui puisse entrer dans le forage. Cette eau se trouvant généralement pleine de sédiments, il faudra donc protéger la pompe avec un filtre. 

Avec l’augmentation généralisée les prix, disposer de son propre approvisionnement en eau peut permettre des économies substantielles. Il ne vous reste plus qu’à choisir quelle pompe immergée répondra au mieux à vos besoins.

Actu