Suivi de flotte : combien est ce que cela coûte ?

Il est essentiel de connaître les coûts associés à vos véhicules si vous souhaitez mettre en place une politique optimale de gestion de votre parc automobile. Afin d’optimiser ces dépenses, il est nécessaire de faire un suivi de flotte. Alors combien coûte le suivi de flotte ?

Les coûts du suivi de flotte

Le suivi de flotte est en soi une source de dépenses à prendre en compte dans le calcul du coût de votre parc. Un système informatique dédié est fortement recommandé pour centraliser les données, les faire circuler et les analyser. L’acquisition d’une solution logicielle peut prendre deux formes : un achat de licence auquel il faut ajouter un coût annuel de maintenance et d’assistance ou le paiement d’un loyer mensuel comprenant l’utilisation, la maintenance et l’hébergement du logiciel.

A lire en complément : Création d'entreprise : quel statut juridique choisir

Vous l’aurez compris, le suivi de la flotte de votre entreprise nécessite une connaissance approfondie et complète des dépenses liées à votre parc automobile. Un logiciel adapté peut fortement vous aider à anticiper, optimiser et analyser ces coûts. Le coût de la solution suivi de flotte dépend entièrement de chaque entreprise. Il est recommandé de demander un devis sur la plateforme choisie.

Une répartition des coûts à prendre en compte dans la gestion de votre parc automobile

Afin d’optimiser les coûts de gestion d’un parc automobile, il est nécessaire de mettre en place un suivi de flotte en utilisant un système GPS. Le coût de la gestion de flotte dépend des facteurs suivants :

A lire en complément : Comment trouver un hébergeur de site internet gratuit ?

Le coût le plus important à prendre en compte dans la gestion de votre parc automobile est le coût de possession du véhicule. Il représente environ 40% du coût total de votre véhicule. Lorsqu’il s’agit d’un leasing ou d’une location, ce coût est représenté par les loyers financiers. Si le véhicule est financé directement par la trésorerie de l’entreprise (achat), on parle alors d’amortissement.

Le deuxième coût le plus important représente entre 15% et 30% des dépenses totales générées par votre flotte, il s’agit du coût du carburant. Ce coût varie en fonction du nombre de kilomètres parcourus par vos véhicules pendant leur durée de vie.

Le coût de l’assurance représente environ 9,5% du coût total de votre flotte. Il est composé du montant total de vos cotisations auquel s’ajoutent les montants versés pour les éventuelles franchises.

La maintenance et l’entretien représentent 7 % du coût total de votre flotte de véhicules. Il est composé des frais d’entretien dépensés sous forme de notes de frais par les utilisateurs et des entretiens facturés par des sociétés tierces avec lesquelles votre entreprise peut avoir un contrat de centralisation. Dans certains cas, la maintenance et l’entretien peuvent être internalisés, il est alors nécessaire de calculer les ressources humaines et matérielles allouées à ce poste. Dans le cas d’une location longue durée, 81% des contrats incluent un forfait de maintenance.

Les taxes représentent environ 6% du coût total de votre flotte. Ce coût est composé du bonus-malus à l’achat du véhicule et de la taxe sur les véhicules de société (TVS), pondérée par le taux d’émission de CO2 du véhicule et payée annuellement. À noter que certains véhicules fonctionnant aux énergies propres peuvent bénéficier d’une exonération de cette taxe.

Il reste 2 postes de dépenses qui sont souvent oubliés dans le calcul du coût d’une flotte de véhicules :

Les charges sociales liées à la déclaration des avantages en nature (qui peuvent représenter jusqu’à 8% du coût total de votre flotte !) ainsi que le montant des taxes payées sur une partie des amortissements non déductibles (environ 3,5% du coût total de votre flotte). À noter que la tendance est à la hausse concernant le plafond d’amortissement déductible pour les véhicules peu polluants.

 

Business