Comment fonctionne la plomberie dans une maison ?

Il est toujours utile de comprendre comment fonctionne un système de plomberie. En cas de problème, vous êtes ainsi plus capable de repérer la source du dysfonctionnement et de trouver une solution. Le système de plomberie d’une maison est composé de 4 circuits qui ont tous un rôle précis : la ventilation des tuyaux, les 2 circuits d’eaux chaude et froide, et le circuit d’évacuation. Dans cet article nous vous expliquons comment ces circuits fonctionnent !

Comment marche le système d’alimentation d’eau ?

Il est courant que le système de plomberie soit rattaché au système d’alimentation d’eau de la ville. Grâce à des branchements, les canalisations distribuent l’eau dans chaque pièce de la maison. Il y a une pression assez importante de façon à ce que l’eau circule le mieux possible.

A lire également : Choisissez votre literie grâce à ce professionnel situé à Belley

Lorsque l’eau est présente dans la maison, elle est prise en compte par le compteur d’eau qui mesure les quantités utilisées chaque jour. Après que le chauffe-eau a été raccordé, deux tuyaux sont installés afin que l’eau chaude et l’eau froide soient séparées. L’eau peut être utilisée toutefois dès que le système principal est mis en place. Les deux tuyaux gérant séparément l’eau chaude et l’eau froide sont là pour le confort.

A propos de l’eau chaude, celle-ci circule jusqu’au chauffe-eau avant d’être chauffée. Le système est constitué d’un thermostat où l’on fixe une température, se situant habituellement entre 60 et 70°C. Cette température sera maintenue au même niveau dès que vous mettrez en route le chauffage dans la maison. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour faire installer un système de plomberie de qualité.

Lire également : Quel budget pour refaire la déco de sa cuisine ?

Tous les systèmes de plomberie ont leur compteur d’eau et leur vanne d’arrêt installés sur le système central. Donc si vous devez couper l’eau de façon urgente à l’occasion, il suffit de fermer la vanne visible à cet endroit. Il peut s’agir d’une canalisation qui éclate, causant une inondation. En fermant la vanne d’arrêt, vous couperez l’arrivée d’eau. Si jamais le problème si situe au niveau de l’évier, de la baignoire ou des toilettes, fermer les robinets est suffisant.

A savoir, certains systèmes proposent deux circuits d’eaux froides. Cela permet de séparer l’eau courante et l’eau potable.

Comment marche le système d’évacuation ?

Le système d’évacuation des eaux usées est essentiel pour rejeter les eaux des toilettes, des lessives ou de la vaisselle. Ces eaux rejoignent une colonne destinée à les recueillir. Elles vont ensuite vers le collecteur principal qui les évacuent vers les égouts de la ville. A l’inverse du système d’approvisionnement, le système d’évacuation n’a pas besoin de pression pour bien fonctionner. Les tuyaux sont inclinés, de façon à ce que l’eau n’a juste qu’à couler vers les évacuations.

Le système des eaux usées ont souvent un bouchon de vidange. Il s’agit de bouchon servant à retirer les déchets pouvant s’accumuler et boucher l’évacuation par la canalisation.

On reconnait le tuyau de l’évacuation par sa taille plus large que celle des autres. La largeur rend l’évacuation plus efficace.

Comment marche le système de ventilation des tuyaux ?

Pour que le système de plomberie fonctionne parfaitement, en plus des colonnes d’eau et de la colonne d’évacuation, on installe une colonne de ventilation. Elle est placée dans les mûrs du bâtiment. Sa mission est de maintenir une pression régulière dans les autres colonnes. La canalisation qui est orientée vers le toit est là pour faciliter l’évacuation de l’air.

Les matériaux utilisés par un plombier

Le cuivre est l’allié du plombier. Ce matériau résistant sert à fabriquer de la tuyauterie du chauffage mais aussi à distribuer l’eau froide comme chaude. Le plombier utilise une cintreuse pour courber les tubes de cuivre par exemple.

Le PER (polyéthylène réticulé) sert également en plomberie pour remplacer le cuivre car il est moins coûteux. Cependant il n’a pas sa solidité, et donc sa fiabilité sur le long terme. Le PER se plie par contre facilement et résiste tout de même à la variation des température.

Maison