Conseils pratiques pour vos annonces immobilières de vente

Vous souhaitez vendre votre bien ? Qu’il s’agisse d’une vente de maison ou d’appartement, il est nécessaire de rédiger une annonce attractive. Pour vendre rapidement, les annonces immobilières doivent donner envie d’investir tout en donnant les bonnes informations. Voici mes conseils pratiques pour rédiger la meilleure annonce de vente possible !

Rédiger des annonces immobilières assez précises

La précision est importante en matière d’immobilier. En tant que propriétaire, vous devez rédiger des annonces immobilières sans approximation. Eh oui, toute erreur, même involontaire, peut être considérée comme trompeuse pour les potentiels acheteurs. Dans ce cas, c’est un délit ! Le risque ? Des sanctions pénales ! C’est pourquoi, il vaut mieux écrire une annonce avec des documents précis sous les yeux.

Lire également : Comment déclarer les loyers perçus à la CAF ?

Vous devez y faire figurer :

  • Le type de logement à la vente : maison, appartement, studio, immeuble ;
  • La localisation géographique précise : “maison à Lyon”, ne suffit pas ! Dites si celle-ci est en centre-ville ou en périphérie, si elle est proche des commerces ou non. Dans cet exemple, précisez l’arrondissement.
  • La superficie et la composition du bien : nombre de pièces, plain-pied, étage, présence d’un terrain, d’un garage ou d’autres équipements.
  • L’état du bien : neuf, ancien (éventuellement avec l’année de construction), à rénover, travaux à prévoir, etc.
  • Les résultats du DPE ou diagnostic de performance énergétique doivent être ajoutés en fin d’annonce immobilière. C’est obligatoire, sinon vous risquez une amende. De plus, si le logement est classé comme une passoire thermique, il faut mentionner “Logement à consommation énergétique excessive”.

Ces informations pratiques permettront aux particuliers qui veulent faire une offre d’avoir une vue d’ensemble. Si ajouter des photos n’est pas obligatoire, je vous conseille d’en mettre. Auriez-vous envie de visiter un bien sans en avoir un aperçu ? Non ! Lorsque les potentiels acheteurs scrollent sur le moteur de recherche d’un site d’annonces, les photos les retiennent, ou non. Prenez des photographies claires et lumineuses pour que l’annonce soir vue parmi les centaines d’annonces immobilières en ligne. Des photos soignées incitent à vous contacter.

Lire également : Pourquoi faire appel à Macon’Struction Jullien pour les travaux de maçonnerie ?

Fixer un prix qui correspond au marché

Avant de rédiger une annonce immobilière, vous devez avoir fixé un prix. Celui-ci devra figurer explicitement sur votre annonce de vente. Il va conduire les personnes qui cherchent à acheter un logement à vous contacter…ou non ! Tout projet immobilier a un budget qui dépend bien souvent d’un crédit et des taux en vigueur. C’est pour ça que le prix doit être fixé le plus justement possible. L’estimation de votre bien n’est pas une option.

Je vous déconseille de faire cette estimation vous-même. Faites confiance aux professionnels de l’immobilier. Alors, voici comment connaître le coût d’un appartement ou de sa maison. Le problème d’une estimation mal réalisée, c’est la réaction des acheteurs. Finalement, grâce à leurs recherches, ils connaissent bien le marché immobilier local. Du coup, quand un prix paraît élevé, ils passent leur chemin.

Acheter une maison revient à faire une offre au propriétaire. Cette offre minimum peut être bien en dessous du prix que vous fixez. Si vous recevez plusieurs offres de ce type, c’est sans doute un problème de prix. Sur vos annonces immobilières, le prix annoncé doit être bien estimé dès le départ. Les éventuels changements de prix sur une annonce peuvent faire place à de la méfiance.

La meilleure manière de bénéficier d’annonces immobilières impeccables est de faire appel à un agent immobilier. En lui confiant un mandat de vente immobilière, vous aurez une estimation correcte et une très bonne exposition. Les annonces seront largement diffusées par votre agence immobilière sur leur réseau et respecteront toutes les obligations légales.

Immo