Les retards vont-ils se poursuivre dans les chaînes d’approvisionnement ?

L’épidémie mondiale du Covid-19 a perturbé les chaînes d’approvisionnement ainsi que l’affrètement et le transport routier dans le monde entier. Mais, l’affrètement routier a été l’un des outils de survie lors de cette crise. Grâce aux services de transport dans toutes ces formes, l’acheminement des équipements médicaux essentiels, de la nourriture et d’autres produits de première nécessité a été assuré. Il ne fait aucun doute que la pandémie a mis à l’épreuve la capacité de résilience et la flexibilité des chaînes d’approvisionnement du monde entier, qui ont cherché à maintenir les opérations essentielles. Malgré la flexibilité éprouvée et les efforts mis en place par plusieurs responsables de chaînes d’approvisionnement, des retards importants ont été subis.

Voyons dans cet article si les retards connus vont se poursuivre et quels sont les éventuels risques à prévoir.

Lire également : Comment fonctionne un stéthoscope ?

Risques et défis

Les défis de la chaîne d’approvisionnement

Il est vrai que la pandémie nous a confirmé que les chaînes d’approvisionnement manquent de résilience à l’échelle mondiale et se désagrègent face aux perturbations survenant dans plusieurs pays. Ci-après, la liste de quelques faits et défis rencontrés par les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial à cause des retards encourus par la pandémie :

  • Les chaînes d’approvisionnement et les opérations logistiques et de transport sont de plus en plus coûteuses et représentent les coûts les plus élevés au sein des différentes entreprises.
  • L’impact considérable des chaînes d’approvisionnement et des opérations sur la planète et la société ne répondent pas aux attentes des parties prenantes (actionnaires, consommateurs, ressources humaines et personnel) en matière de durabilité et de protection de l’environnement.
  • Les lacunes en matière de ressources humaines dans la chaîne d’approvisionnement et les opérations continuent de créer une forte dépendance à l’égard de la main-d’œuvre humaine.
  • Le manque de flexibilité empêche de répondre aux demandes de la clientèle en matière de digitalisation des processus et de personnalisation.

Impact sur les chaînes d’approvisionnement

Alors que l’épidémie est toujours d’actualité, connaissant des périodes plus mouvementées que d’autres,  et que plusieurs pays et territoires sont bloqués, tandis que d’autres émergent dans un monde très différent, les chaînes d’approvisionnement continuent d’être gravement perturbées. Cependant, la chaîne d’approvisionnement est un atout primordial pour fournir les biens et les services rapidement, en toute sécurité.

A découvrir également : Quelle application pour apprendre l'arabe ?

Impact des retards d’approvisionnement sur les commerces

Face aux retards et aux lourds impacts de la crise, les entreprises avaient le choix entre deux options :

  • subir et attendre que ça aille mieux,
  • ou développer des mécanismes de survie et établir des stratégies pour dépasser cela.

Plusieurs entreprises ont fait face à des pénuries, des ruptures de stocks et des absences de matières premières. Face à ça, les managers et les chefs d’entreprise ont dû prendre des décisions rapides et des mesures immédiates afin de maintenir les opérations commerciales et pour continuer à servir leurs clients, ainsi que pour protéger et soutenir leurs personnels.

Pour cela, les chaînes d’approvisionnement sont en train de connaître une remise à niveau et des remodelages pour être plus résilientes et responsables et pour éviter d’éventuels retards dans le futur. Cela aidera les sociétés à mieux gérer la crise à court terme et permettront aux entreprises de s’entourer de leurs clients et d’aider les économies à rebondir.

Réflexions finales

COVID-19 n’est pas un événement à risque typique. L’ampleur de son impact dépasse tout ce que la plupart des responsables de la chaîne d’approvisionnement ont pu gérer ou voir auparavant. La rapidité de l’escalade exige une évaluation, une optimisation et une surveillance continues de bout en bout. Les entreprises doivent réagir rapidement et avec confiance pour élaborer et exécuter un plan tactique à court terme qui atténuera les risques encourus par ces retards. Pour ce faire, de solides capacités de données et d’analyse sont cruciales pour comprendre la complexité, anticiper les perturbations potentielles et élaborer rapidement une réponse.

La digitalisation des processus s’avère compliquée et coûteuse mais semble la solution la plus optimale et durable.

Actu