Trois stades mythiques couverts

Les amoureux de sport les chérissent, en parlent parfois à l’imparfait tant ils peuvent y inclure une légende, l’image d’exploits mythiques. Un stade se vit, se ressent, se sent, s’écoute, se touche. Un stade décuple les sens d’un amoureux de sport. Et c’est sans conteste pour cela, qu’il existe autour de la planète, des stades mythiques, tant pour les matches vécus en son sein que pour les équipes y évoluant. 

Après une période compliquée et un grand nombre de rencontres sportives disputées sans le moindre fan dans les tribunes, le retour à la normale s’effectue et les plus beaux stades du monde commencent à retrouver leur charme, qu’il s’agisse de baseball, football ou d’un autre sport.

A lire aussi : Quelle ville à visiter en Italie ?

Tour du monde des stades de sport entrés dans la légende au fil des années.

Eden Park, Auckland

Au bout de notre monde, aux antipodes de la France, l’Eden Park contient paradoxalement une forte histoire avec la France et notamment son équipe de rugby. Par deux fois, le XV de France y a chuté en finale de Coupe du monde, en 1987 et 2011, deux fois contre les terribles All Blacks, en leur jardin.

A lire également : Quelle tenue pour la Laponie ?

Construit en 1900, l’Eden Park porte son nom de jardin d’Eden, mais il n’a rien d’attendrissant pour les adversaires venant y défier le XV de la Nouvelle-Zélande. L’Eden Park est un enfer sur terre dès lors que l’on ne possède pas cette fibre maorie ou la nationalité néo-zélandaiseOn vous y accueille toujours avec le sourire, jamais sans mauvaise foi, mais on en repart les yeux bordés d’émotions, très souvent les valises lourdes.

L’Eden Park est une ambiance à vivre pour tout amoureux de rugby, dans le pays majeur de ce sport. Afin de comprendre la puissance de ce stade au cœur de l’équipe All Blacks, dites-vous que la dernière équipe à s’y être imposée est la France, encore elle, en 1994…

Fenway Park, Boston 

Stade fenway park

Ce n’est pas le sport le plus réputé d’Europe, au grand damne des puristes. Le baseball possède des caractéristiques télégéniques, excitantes et vécues au cœur d’un stade, elles offrent des émotions fantastiques.

Inauguré en 1912, le stade de la grande équipe des Boston Red Sox, évoluant en MLB, est tout simplement le plus ancien stade de baseball de la planète.

Lieu fort de la culture sportive américaine, chéri par les habitants du Massachusetts, du Maine et des environs, détesté par ceux de New York, le Fenway Park clive autant qu’il passionne. Avec moins de 40 000 places disponibles, il est, à l’échelle américaine, un stade de petite taille. Mais s’il y a bien un stade de baseball ou de manière plus générale de n’importe quel sport à visiter outre-Atlantique, c’est le Fenway Park.

Situé en plein cœur de la ville de Boston, il possède une ambiance unique et une admiration sans faille des supporteurs des plus célèbres « chaussettes rouges » de la ligue de baseball.

Maracanã, Rio de Janeiro

Avant d’incarner un lieu mythique du football mondial et du sport brésilien, le Maracana fut longtemps le symbole de la démesure. Pour preuve, lors de sa construction, le stade possédait plus de 200 000 places, loin des standards de sécurité actuels.

Ce stade de forme ovale est aujourd’hui l’un des stades mythiques du football et du sport mondial. Il a suivi les exploits de la Seleçao brésilienne, mais également d’autres moments marquants comme la victoire de l’Allemagne lors de la Coupe du monde 2014.

Le stade a également accueilli certaines compétitions des Jeux Olympiques disputés à Rio en 2016. Aujourd’hui, sous fond de marasme économique et d’abandon progressif des antres historiques, le Maracana perd de sa superbe.

Un monde de sport 

Nous aurions pu vous citer un grand nombre de stades, symboles de la puissance et de la ferveur du sport autour de la planèteSport roi sur le tout le vieux continent et une grande partie du globe, le football compte par exemple des antres mythiques comme Anfield à Liverpool, la Bombonera à Buenos Aires ou le Camp Nou de Barcelone.

Loisirs