Comment changer d’agence immobilière ?

La réussite d’un projet immobilier repose majoritairement sur le savoir-faire des professionnels qui vous accompagnent dans sa réalisation. Les agences immobilières sont devenues indispensables dans la vente ou l’achat d’un bien immobilier et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’en cas d’insatisfaction, vous devez changer de professionnel.

Ainsi, que vous soyez tout près ou très loin de votre bien immobilier, vous avez la possibilité de confier sa gestion à une agence spécialisée. Si vous envisagez de changer d’agence, vous devez savoir quelle démarche entreprendre pour parvenir à le faire dans la légalité.

Lire également : Tout savoir sur les visites virtuelles

Pourquoi faire appel à une agence immobilière ?

Les missions d’une agence immobilière sont nombreuses. Qu’on soit un simple particulier ou un investisseur, faire appel à une agence spécialisée dans le secteur de l’immobilier est une nécessité. La gestion locative consiste à confier soit à une agence immobilière ou à un agent immobilier, la gestion de votre bien immobilier en location et ne prend effet qu’au moment où vous trouvez un locataire pour la résidence.

Elle est marquée par un contrat signé entre le mandant ; propriétaire du ou des biens à gérer et le mandataire ; personne chargée de la gestion du patrimoine. Par le biais de ce mandat, vous donnez autorisation au professionnel de s’occuper de tout, à votre place.

A lire aussi : Quelles sont les conditions pour acheter une maison ?

Ce dernier pourra ainsi percevoir les loyers, procéder à la révision du bien, effectuer la régularisation des charges, assurer la déclaration des revenus locatifs et les différentes autres formalités. Toutefois, il est important pendant la signature du contrat de bien lire le mandat tout en gardant soigneusement un œil sur la durée du contrat, mais surtout sur le préavis.

agence immobilière

Le changement d’agence immobilière

Compte tenu des situations dans lesquelles se fait la signature du mandat de gestion, tout changement entraîne une résiliation du contrat précédent et doit de ce fait, en respecter les modalités. Il se pose donc plusieurs cas. Le plus simple et le plus recommandé est celui où vous attendez la fin du contrat en cours pour effectuer le changement, tout en respectant le préavis. De cette manière, vous évitez tout risque de conflits judiciaires et votre agence sera tenue de vous informer de l’échéance du contrat dans les trois mois avant la date prévue.

Dans la mesure où vous comptez résilier pour manque aux responsabilités du gérant, adressez à l’agence une lettre de résiliation tout en précisant les motifs de votre décision. Attention ! Ceci donnera lieu à de longues procédures judiciaires au cours desquels l’agence jouera probablement sur la durée du contrat et le préavis pour vous faire payer des amendes. Pour éviter ce labyrinthe, vous avez soit la possibilité de procéder par négociation et vous entendre sur les frais de résiliation, soit prétendre une éventuelle vente du bien immobilier.

Le changement d’agence immobilière vient toujours avec son lot de contrainte. Cependant, vous pourrez résilier le contrat gratuitement si vous n’avez pas été mis au courant d’un renouvellement ; soit en d’autres termes, si votre agence ne vous a pas prévenu durant au moins, un mois avant le début des préavis. Dans ce cas, vous n’auriez qu’à faire appel à la loi Châtel. Aussi, en cas de faute grave commise par votre agence, vous pouvez demander une résiliation immédiate.

Immo