La médaille du bachelier, une distinction honorifique récente

Depuis quelques années, la valeur du baccalauréat français semble remise en question. Les réformes visant à améliorer le bagage des lycéens lors de leurs études secondaires n’ont pas forcément eu l’effet escompté, et l’entrée dans la vie active s’avère parfois compliquée avec des références scolaires que les professionnels ne comprennent pas ou ne savent pas jauger. Pour redonner de l’importance à l’obtention du diplôme du bac et valoriser les lauréats, l’établissement ou la famille ont la possibilité de leur offrir une médaille du bachelier.

L’origine de la médaille du bachelier

C’est au ministre de l’Éducation Nationale que l’on doit cette nouvelle distinction. En 2009, Xavier Darcos occupe ce poste de haut rang. Il souhaite redonner de la valeur et de l’importance au succès scolaire. Il propose donc la fabrication d’une médaille dédiée aux détenteurs du baccalauréat, peu importe leur mention, ou la date d’obtention du diplôme, peu importe leur niveau social ou leur cursus.

A lire en complément : Que faut-il savoir du métier d’ingénieur en électronique ?

Le 19 mai 2009, la médaille du bachelier est née. Face à son succès, une autre médaille voit le jour en 2016, destinée cette fois aux détenteurs du brevet des collèges. Ces deux médailles sont accessibles à tous les budgets, de façon à ne pas privilégier seulement certaines catégories sociales. Elles sont réalisées en métal doré.

À quoi ressemble la médaille du bachelier ?

Cette médaille se constitue d’un hexagone, dont chacun des côtés comporte une étoile qui est liée à une année scolaire : sixième, cinquième, quatrième, troisième, seconde et première. Le cube tricolore représente le dernier degré d’étude du secondaire, la classe de terminale. Il est inscrit au milieu de l’hexagone et reprend les couleurs de la France. L’hexagone rappelle également la forme du territoire français métropolitain.

A voir aussi : Comment fonctionne le trading ?

La face blanche du cube comporte l’abréviation BAC pour baccalauréat. Les initiales RF de République Française sont également présentes sur la médaille. Elles sont constellées de 18 feuilles de chêne et de laurier. Ce nombre n’est pas choisi par hasard. Il correspond à l’âge habituel des lycéens qui passent leur diplôme du baccalauréat.

La médaille du bachelier est suspendue à un ruban tricolore bleu, blanc et rouge, dont les rayures sont placées verticalement. Il est possible de faire graver la médaille au dos, auquel cas, le nom et le prénom du propriétaire y figurent. En général, un nombre de caractères maximal est fixé, autour de 15. Si les noms et prénoms sont trop longs, seules les initiales sont gravées.

Les conditions pour l’obtenir

Toutes les filières sont concernées : scientifiques, littéraires, professionnelles, économiques, sociales… La médaille du bachelier n’est pas liée à une obligation particulière, si ce n’est celle d’avoir obtenu son diplôme du baccalauréat. Elle est généralement remise ou offerte l’année même d’obtention, mais elle peut aussi être reçue ou achetée pour soi-même plusieurs années après le baccalauréat.

La médaille du bachelier est constituée d’un seul et unique et échelon. Toutes les médailles sont donc similaires, peu importe les notes obtenues au baccalauréat.

Qui offre la médaille du bachelier au lauréat ?

Tout le monde peut acheter une médaille du bachelier, ce qui signifie que n’importe qui peut l’offrir comme cadeau de félicitations à un jeune -ou plus ancien- titulaire du bac.

Certains établissements mettent en pratique cette tendance et offrent la médaille à tous les lycéens qui parviennent à obtenir leur baccalauréat. Parfois, c’est la mairie qui décide de récompenser les élèves d’un lycée en finançant l’achat des médailles. Celles-ci sont alors remises au cours d’une cérémonie dont le but est de valoriser la réussite du diplôme et l’engagement des équipes pédagogiques.

Parfois, ce sont les parents ou les grands-parents qui remettent à leur enfant ou petit-enfant ladite médaille. Il s’agit d’un acte de reconnaissance des efforts faits pour arriver à ce niveau, et d’un encouragement à poursuivre dans cette voie.

Actu