Que valent les performances du T-Roc Cabriolet ?

Si certaines voitures sportives semblent destinées à être proposées en version cabriolet, d’autres, comme la Volkswagen T-Roc Cabriolet, peuvent sembler être une évolution trop poussée. Au-delà de ce changement esthétique, c’est évidemment les performances du véhicule qui ont évolué. Continuez la lecture de notre article pour découvrir ce que valent les performances du T-Roc Cabriolet.

Que vaut sa structure

Pour combattre la perte de rigidité due à la suppression du toit, Volkswagen a renforcé la structure du T-ROC CABRIOLET, ce qui signifie un poids supplémentaire. On s’en rend légèrement compte sur les routes sinueuses ; on remarque un peu d’inclinaison du corps quand on commence à pousser. Sans surprise, le fait d’avoir un toit en tissu signifie que vous n’êtes pas aussi bien isolé que dans la T-Roc normale. Les bruits du vent et de la route, y compris le bruit des pneus des véhicules qui passent sont tous assez évidents depuis l’intérieur de la voiture. La conduite en cabriolet est calme et confortable, vous êtes bien protégé des secousses, même à des vitesses d’autoroute. Il existe également un déflecteur de vent, une option relativement bon marché si vous avez besoin d’un peu plus de protection contre les éléments.

A découvrir également : Comment fonctionne le stationnement à l'aéroport de Marseille

Que vaut son moteur ?

Le T-Roc est déjà l’un de nos petits SUV préférés mais il n’est pas surprenant que sa transformation en cabriolet ait eu un effet sur sa conduite. Vous avez le même choix de moteurs, cependant, le moins cher étant un 1.0-litre essence avec 113bhp. Nous n’avons pas encore pu l’essayer dans le Cabrio, mais il est relativement puissant dans le T-Roc normal, offrant beaucoup de rythme en ville et lors des accélérations sur autoroute. L’autre option est un moteur essence 1,5 litre de 148 ch. Sur le papier, il est moins performant dans le Cabrio que dans le T-Roc normal mais il est tout de même très puissant à partir de régimes relativement bas. Vous n’aurez aucun problème à vous échapper d’un carrefour ou à accélérer jusqu’à la limite de vitesse.

Que vaut sa boite à vitesse ?

La boîte de vitesses manuelle à six rapports de série est un peu grinçante mais son actionnement est court, ce qui permet de changer de vitesse sans trop d’effort. Une boîte automatique à sept rapports est proposée en option avec le moteur 1,5 litre. Avec une direction sensible, la voiture peut se sentir un peu crispée à des vitesses d’autoroute, tandis que les pneus avant ont l’habitude de suivre le cambrage de la route. Les mauvais revêtements routiers sont cependant aplanis confortablement et les imperfections plus importantes, comme les nids de poule ou les joints d’expansion, ne sont pas trop secouées. Les modèles R-Line bénéficient d’une suspension sport abaissée, espérons qu’elle sera beaucoup plus indulgente que celle de la Mini Convertible, trop ferme.

A découvrir également : Comment choisir une assurance auto ?

Même si la version cabriolet du T-Roc n’était pas la bienvenue chez tout le monde, elle a su gagner des adeptes et des conducteurs au fur et à mesure du temps. Si vous avez été charmés par les performances qu’offre cette voiture, c’est le moment de sauter le pas de l’achat, ou au moins de l’essai. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil à votre concessionnaire automobile. Si vous n’en avez pas, vous pouvez vous diriger vers BYmyCAR, en ligne ou directement en concession.

Auto