Qui touche les allocations familiales en cas de garde alternée ?

Au Luxembourg, les travailleurs transfrontaliers ont droit à des prestations familiales « exportables » (allocations familiales, allocations pour frais de scolarité et congé parental).

Mais nous devons distinguer différentes situations. Si un seul des deux conjoints travaille au Luxembourg et que l’autre travaille ou reçoit du chômage dans son pays de résidence , les allocations familiales sont payées par le pays de résidence. Toutefois, si le montant des prestations est inférieur à celui qui aurait été versé par le Luxembourg, le Grand-Duché paie la différence, appelée supplément différentiel. En revanche, si les deux parents travaillent au Luxembourg ou si un travailleur frontalier qui élève seul ses enfants travaille au Luxembourg, il recevra des prestations familiales du Grand-Duché.

A découvrir également : Pourquoi la CAF ne paye pas le premier mois ?

Lequel des deux parents recevra le Luxembourg Les allocations familiales ?

Si le ménage se compose des deux parents et de l’enfant, les parents désignent la personne qui reçoit l’allocation familiale.

A lire aussi : Pourquoi faire un Erasmus en Espagne ?

En cas de séparation, l’allocation familiale est versée à la personne physique ou morale avec laquelle l’enfant est domicilié et à sa résidence effective et permanente.

Si l’enfant se trouve dans un autre lieu de résidence, les parents désignent la personne qui reçoit l’allocation familiale.

Si l’enfant est délivré par décision judiciaire, l’allocation est versée à la personne qui a la garde (physique ou légale) avec laquelle l’enfant a sa résidence légale et sa résidence réelle et permanente.

Par exemple, sur une paire qui est séparée. Si le mari travaille au Luxembourg et que la femme travaille en France et a la garde de l’enfant, c’est elle qui percevra les allocations familiales.

✔ Attention ! Ces règles changent avec la réforme des allocations familiales. La réforme ne prévoit plus de distinction entre enfants naturels et enfants légitimes ou selon le lieu de résidence de l’enfant, à savoir que la réforme des allocations familiales entrera en vigueur à partir du 1er août 2016.

Voir aussi : Familles : Résumé des données efficaces sur la réforme

Famille